Accès à l'Extranet client
Menu

DECLARATION DE REVENUS 2018 : FLAT TAX OU BAREME PROGRESSIF ?

DECLARATION DE REVENUS 2018 : FLAT TAX OU BAREME PROGRESSIF ?

 

 

 

 

 

 

 

Les contribuables ayant perçu des revenus et gains financiers en 2018 (dividendes, intérêts, gains d'assurance vie, plus-values, intérêts de prêts en financement participatif) vont devoir choisir, lors de la déclaration de leurs revenus, entre l'imposition au barème progressif de l'impôt et la Flat Tax.

Par défaut, c'est la flat tax qui s'applique, soit une imposition de 30 % quelle que soit la tranche d'impôt du contribuable (12,80 % au titre de l'impôt sur le revenu et 17,20 % au titre des prélèvements sociaux).

Sur option exercée dans la déclaration de revenus, il est possible d'opter pour le barème progressif de l'impôt, étant précisé que cette option va s'appliquer sur l'ensemble des revenus concernés.

À priori, pour savoir s'il est préférable de choisir le barème progressif, il suffit de comparer votre taux d’imposition et le taux du PFU qui s'élève à 12,8 % (il n'est pas nécessaire de tenir compte des prélèvements sociaux qui restent dus dans les deux cas).

En théorie, les choses sont bien plus compliquées que cela, compte tenu notamment des abattements et déductions dont on peut bénéficier dans le cadre du barème progressif. 

Dans certains cas en effet, le barème progressif s’avérera plus intéressant pour des contribuables imposables dans des tranches d’imposition plus élevées.

 

 

Publié le 25/04/2019

Commentaires

Soyez le premier à commenter cette publication

Pseudo
Email

L'adresse email n'est pas affichée publiquement, mais permet à l'avocat de vous contacter.

Commentaire
(copiez le numéro situé à gauche dans cette case)
Publier